Renoncement aux soins

Depuis le début de la pandémie, et selon l’ampleur des vagues successives, une réorganisation du système de santé a été nécessaire, et des annulations et/ou reports de soins médicaux ont eu lieu. Cette situation, parallèlement à la peur des patients de s’infecter ou de surcharger les services de santé, a conduit une partie de la population à renoncer à certains soins médicaux ou de prévention (dépistage, par exemple). L’objectif principal de ce volet de recherche est d’estimer la prévalence globale du renoncement aux soins dans le canton de Genève et d’examiner les facteurs associés à ce renoncement. Ces résultats sont essentiels à la gestion de la pandémie actuelle mais aussi pour l’organisation du système de santé lors du retour à une situation « normale ». En particulier, le retard pris dans les diagnostics ou les traitements de maladies graves peut avoir une incidence sur la prise en charge de ces maladies.

Vous avez une question?

Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en nous donnant un aperçu de la façon dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Les cookies nécessaires permettent d'activer les fonctionnalités de base. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.