Forte de la participation d’environ 300 enfants et 70 enseignantes, enseignants, éducatrices et éducateurs, cette étude longitudinale déploie un volet de surveillance tout au long de l’année scolaire et un volet d’investigation si un ou plusieurs cas d’infection(s) au SARS-CoV-2 devaient survenir au sein d’une classe.

Les résultats obtenus seront aussi utiles pour mener une politique de contrôle de l’infection dans les écoles et les crèches fondée sur des faits scientifiques et ainsi réduire le risque d’infection chez les enfants et leur entourage.