Hélène Baysson, Francesco Pennacchio, Ania Wisniak, Maria Eugenia Zaballa, Nick Pullen, Prune Collombet, Elsa Lorthe, Stéphane Joost, Jean-François Balavoine, Delphine Bachmann, Andrew Azman, Didier Pittet, François Chappuis, Omar Kherad, Laurent Kaiser, Idris Guessous, Silvia Stringhini, for the Specchio-COVID19 study group.
Specchio-COVID19 cohort study: a longitudinal follow-up of SARS-CoV-2 serosurvey participants in the canton of Geneva, Switzerland. BMJ Open 2022;12:e055515. doi:10.1136/ bmjopen-2021-055515

Résumé:

Introduction : La pandémie de COVID-19 a affecté des milliards de personnes dans le monde à la fois directement par l'infection elle-même et indirectement par ses impacts sanitaires, économiques, et sociaux. La collecte de données au fil du temps est indispensable à la compréhension de la propagation de la maladie COVID-19, de l'incidence des symptômes évocateurs d’une infection au SARS-CoV-2, du niveau et de la dynamique de l'immunité, ainsi que de l’impact à long terme de la pandémie. L'objectif de l'étude était de mettre en place un suivi longitudinal de participants adultes des enquêtes sérologiques réalisées dans le canton de Genève pendant la pandémie de COVID-19. Ce suivi longitudinal vise à surveiller l’incidence des symptômes et la séroconversion, ainsi que l'impact global de la pandémie sur plusieurs dimensions de la santé et sur les facteurs socio-économiques sur une période d'au moins 2 ans.

Méthodes et analyses : Les participants à l'enquête sérologique ont été invités à créer un compte sur la plateforme numérique Specchio-COVID19 (https://www.specchiocovid19.ch/). A l'inscription, un premier questionnaire visait à évaluer les caractéristiques sociodémographiques et de style de vie (y compris les conditions de logement, l'activité physique, l'alimentation, l'alcool et consommation de tabac), l’anthropométrie, l’état de santé général et l’expérience liée au COVID-19 (symptômes, résultats des tests de dépistage COVID-19, quarantaines, hospitalisations). Chaque semaine, les participants étaient invités à remplir un court questionnaire sur leurs éventuels symptômes compatibles avec une infection au SARS-CoV- 2, sur les résultats de leurs tests de dépistage ainsi que sur leur statut vaccinal. Un questionnaire plus détaillé sur la santé mentale, le bien-être, la perception du risque et l’évolution des conditions de travail a été proposé mensuellement. Des questionnaires supplémentaires ont été proposés à intervalles réguliers pour mesurer l'impact de la pandémie sur la santé physique et mentale, l’adhérence vaccinale, la consommation de soins et les changements dans les comportements de santé. A l’inclusion, des tests sérologiques ont permis d'évaluer la propagation de l’infection au SARS-CoV- 2 infection parmi la population générale et les sous-groupes de travailleurs. De plus, les participants séropositifs ainsi qu’un échantillon de participants sélectionnés au hasard ont été invités pour des tests sérologiques à intervalles réguliers afin de surveiller à la fois la séropersistance des anti-SARS-CoV-2anticorps et l’évolution du taux de séroprévalence dans le canton de Genève.

Lien vers l'article en anglais