Publications

Les interruptions scolaires liées au COVID-19 et le bien-être des enfants, des adolescentes et des adolescents à Genève - Journal of Paediatrics and Child Health, Mai 2022

Les courtes interruptions scolaires liées au COVID-19 ne semblent pas affecter la qualité de vie des enfants, adolescents et adolescentes, tout en restant un moyen  de contrôler la transmission du virus. 

Un foyer d’infection du variant SARS-CoV-2 Omicron (B.1.1.529) dans une école primaire de Genève, Suisse - The Lancet Infectious Diseases, Avril 2022

L’étude SEROCoV-Schools met en évidence une plus haute transmission des infections par le variant Omicron en milieu scolaire par rapport aux variants précédents. Les enfants semblent être à l’origine d’un nombre important d’infections extra-familiales et jouent un rôle clé dans la transmission communautaire.

Renoncement aux soins de santé pendant la pandémie de COVID-19 à Genève, Suisse: une étude transversale dans la population générale - Preventive Medicine, Février 2022

Dans une étude menée auprès d’adultes genevois recrutés aléatoirement, 8% des participants ont déclaré avoir renoncé à des soins de santé durant la pandémie de COVID-19, entre mars 2020 et janvier 2021. Les participants en situation de vulnérabilité économique et ceux rapportant une santé moyenne ou mauvaise étaient davantage à risque de renoncer à des soins de santé.

Étude de cohorte Specchio-COVID19 : un suivi longitudinal des participants aux enquêtes de séroprévalence dans le canton de Genève - BMJ Open, Janvier 2022

Cette publication présente les objectifs et la méthodologie de l’étude Specchio-COVID19. L'une des forces majeures de l'étude est l'utilisation combinée de tests sérologiques et de questionnaires en ligne qui permettent de suivre l’évolution de la pandémie de COVID-19 dans le canton de Genève et d'analyser ses impacts sur plusieurs dimensions de la santé au cours du temps.

Acceptation de la vaccination COVID-19 dans le canton de Genève : une étude transversale en population générale - Swiss Medical Weekly, Décembre 2021

Cette étude montre un taux d’acceptation de la vaccination COVID-19 s’élevant à 75,7%, avec une variation importante selon les caractéristiques sociodémographiques des répondants (âge, sexe, revenu, lieu de vie urbain ou rural).

Risque professionnel d'infection et de réinfection par le SARS-CoV-2 pendant la deuxième vague pandémique - Occupational and Environmental Medicine, Décembre 2021

Cette étude, couvrant une période de plus de 27 semaines, montre une réduction de 93% du risque d'être testé positif au SARS-CoV-2 chez les travailleurs essentiels séropositifs par rapport à leurs homologues séronégatifs, quel que soit leur secteur d'activité et donc de l'intensité potentielle de réexposition.

Perceptions de la mise en place du certificat de vaccination par la population générale à Genève, Suisse - Swiss Medical Weekly, Novembre 2021

Cette étude, menée avant la mise en place du certificat de vaccination en Suisse, montre que cette mesure est soutenue par la majorité de la population générale à Genève, en particulier pour être exempté de quarantaine lors de voyages à l’étranger et pour réduire la transmission du SARS-CoV-2 dans le cadre d’emplois au contact de personnes à risque de complications ou d'infection.

Persistance des anticorps anti-SARS-CoV-2 : hétérogénéité des tests immunologiques et implications pour la sérosurveillance - Clinical Microbiology and Infection, Novembre 2021

A l’appui de 3 tests immunologiques distincts disponibles dans le commerce, cette étude effectuée sur des individus infectés ayant développé des anticorps contre le SARS-Co-V-2, montre l’impact de la sensibilité des tests sur l’interprétation des études sérologiques.

Séroprévalence des anticorps anti-SARS-CoV-2 six mois après le début de la campagne de vaccination à Genève, Suisse - Eurosurveillance, Octobre 2021

Cette étude, menée entre le 1er juin et le 7 juillet 2021, montre un taux de séroprévalence total de 66,1 %, en considérant les anticorps développés par infection et/ou vaccination. L’étude souligne des différences importantes entre les groupes d’âge. Nous avons estimé que 29,9 % (95 % Crl :28,0-31,9) de la population avait développé des anticorps après infection; le reste de la population ayant développé des anticorps par la vaccination.

Séroprévalence des anticorps IgG anti-SARS-CoV-2, facteurs de risque pour l'infection et les symptômes associés à Genève, Suisse : une étude menée en population générale - Scandinavian Journal of Public Health, Octobre 2021.

Cette étude montre que la séroprévalence d'anticorps anti-SARS-CoV-2 de la population est restée faible après la première vague à Genève. Les personnes âgées et les jeunes enfants étaient moins fréquemment séropositifs.

Séroprévalence des anticorps IgG anti-SARS-CoV-2 à Genève, Suisse (SEROCoV-POP) : une étude menée en population - The Lancet Infectious Diseases, Août 2020

Cette étude constituée de 8 enquêtes sérologiques hebdomadaires auprès d’une cohorte représentative de la population genevoise, a notamment mis en évidence que l’épidémie était loin de s’éteindre simplement grâce à l’immunité collective.

Grande variation de la prévalence des anticorps anti-SARS-CoV-2 chez les travailleurs essentiels à Genève, Suisse - Nature communications, Juin 2021

SEROCoV-WORK+, étude pionnière sur le taux d’exposition au virus par secteurs d’activités et professions, montre une variabilité intra-sectorielle considérable sur le bassin genevois.

Aperçu de la transmission du SARS-CoV-2 dans les ménages à partir d'une enquête sérologique menée en population - Nature communications, Juin 2021

Cette étude montre notamment que le risque d’infection via un seul membre infecté au sein de la cellule familiale était plus de trois fois supérieur au risque d’infection dû à des expositions à l’extérieur du ménage au cours de la première vague pandémique.

Séroprévalence des anticorps anti-SARS-CoV-2 après le deuxième pic pandémique - The Lancet Infectious Diseases, Mai 2021

Cette étude met en évidence des différences de séroprévalence significatives selon les tranches d’âges, sur une population de 4'000 personnes âgées de 0 à 96 ans.

Risque de réinfection au SARS-CoV-2 après séroconversion: une étude de cohorte en population avec appariement par un score de propension - Clinical Infectious Diseases, Mai 2021

Cette étude longitudinale, réalisée avant l’apparition des variants Alpha et Delta, montre qu’après une première infection par le SARS-CoV-2 les personnes séropositives sont protégées contre la réinfection sur une durée d’au moins 8 mois.

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en nous donnant un aperçu de la façon dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Les cookies nécessaires permettent d'activer les fonctionnalités de base. Le site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.