Un suivi épidémiologique a ensuite été proposé aux personnes ayant participé à l’une des études de séroprévalence coordonnées par l’UEP. L’étude épidémiologique Specchio-COVID19 permet en effet de monitorer et étudier l’impact à long terme de la pandémie de COVID-19 sur plusieurs dimensions de la santé et de suivre le statut immunologique des participants au cours du temps, afin d’élucider les dynamiques immunitaires et de modéliser la progression de la pandémie.

L’étude Specchio-COVID19 s’inscrit dans le programme de recherche national suisse Corona Immunitas, coordonné par l’Ecole suisse de santé publique (SSPH+), qui vise à collecter des données épidémiologiques fiables et comparables à l’échelle nationale.

Après un premier test sérologique, l'étude se poursuit en ligne

En se connectant sur la plateforme digitale Specchio-COVID19, les participantes et participants sont suivis au cours du temps grâce à des questionnaires portant sur leur état de santé physique et mental et sur leur situation par rapport au COVID-19 (symptômes, tests de dépistage, etc.). Dans le cadre de ce suivi, d'autres tests sérologiques leur sont éventuellement proposés en fonction de leur profil sociodémographique (leur âge par exemple), sérologique (présence ou absence d’anticorps) ou par sélection aléatoire, ainsi qu’en fonction de l’évolution des connaissances scientifiques.

En rejoignant l'étude Specchio-COVID19, les participants forment une communauté de volontaires qui contribue activement à faire avancer la recherche. Les participants sont régulièrement informés des résultats scientifiques obtenus via la page Actualités, une newsletter trimestrielle ainsi que des évènements ponctuels qui leur sont spécifiquement dédiés. Les résultats des études sont publiés dans des revues scientifiques internationales et régulièrement relayés par les médias.

Connaître le statut sérologique et immunitaire de la population

L’étude Specchio-COVID19 permet de déterminer la proportion de la population de Genève ayant développé des anticorps contre le SARS-CoV-2, que ce soit suite à une infection ou à la vaccination, et d’améliorer nos connaissances sur le niveau et la durée de protection procurée par ces anticorps contre de nouvelles infections au SARS-CoV-2.

Étudier les enjeux sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie de COVID-19

Les données collectées servent également à mieux comprendre les impacts de la pandémie sur la santé physique et mentale de la population du canton de Genève, sur la vie professionnelle, sociale, familiale et affective. Elles servent également à évaluer comment la population adapte ses comportements et habitudes de vie (alimentation, exercice physique, consommation d’alcool ou de tabac. etc.) à la situation sanitaire. Grâce au suivi sur plusieurs années d’individus ayant contracté la maladie COVID-19, les équipes de recherche seront également en mesure de mettre en évidence d’éventuelles complications de la maladie sur le long terme.

Guider l’action publique pour faire face à la pandémie de COVID-19

Outre la production de données scientifiques inédites, les résultats obtenus dans le cadre de l’étude Specchio-COVID19 sont régulièrement portés à la connaissance des acteurs et décideurs de santé publique, pour guider l’action publique contre la pandémie de COVID-19. 

Les données collectées permettent également de décrire quelles sont les attentes et les opinions de la population du canton de Genève dans ce contexte de crise sanitaire.