Après la première phase de tests sérologiques, l'étude se poursuit maintenant en ligne

En se connectant sur la plateforme digitale Specchio-COVID19, les participants pourront être suivis au cours du temps grâce à des questionnaires répétés. Chaque semaine, ils pourront rapporter l’apparition éventuelle de nouveaux symptômes évocateurs d’une infection au SARS-CoV-2 (virus responsable de la maladie COVID-19). Chaque mois, les participants pourront également répondre à un questionnaire sur l’impact de la pandémie de COVID-19 sur leur santé générale et mentale, sur leur situation professionnelle, économique et sociale ainsi que sur leurs attitudes de précaution face au risque de contagion.

Suivant des critères prédéfinis, les participants symptomatiques seront invités à effectuer un test RT-PCR (frottis nasal ou de la gorge) pour détecter une éventuelle infection au SARS-CoV-2, et un test sérologique (par prélèvement sanguin) pour évaluer la présence d’anticorps contre le SARS-CoV-2 au moment des symptômes puis 30 jours après en cas de test RT-PCR (ou test antigénique rapide) positif.

En plus des patients symptomatiques, un nouveau test sérologique pourra être proposé aux participants de Specchio-COVID19 en fonction de leur profil sociodémographique (leur âge par exemple), clinique ou par tirage au sort aléatoire et selon l’évolution des connaissances scientifiques.

La mobilisation de la population est essentielle pour la recherche autour de la maladie COVID-19

En rejoignant l'étude Specchio-COVID19, les participants appartiendront à une communauté de volontaires faisant avancer la recherche et l’action publique en santé au cours de cette période troublée, mais aussi lors du retour à la normale. 

Connaître le statut sérologique et immunitaire de la population

Les résultats issus de Specchio-COVID19 permettront d’avoir une surveillance de la proportion de la population de Genève réellement infectée par le virus (représentée par la séroprévalence, c’est-à-dire le taux de la population chez qui des anticorps contre le SARS-CoV-2 sont retrouvés), et une meilleure connaissance sur le niveau et la durée de protection immunitaire procurée par les anticorps contre de nouvelles infections au SARS-CoV-2.

Étudier les enjeux sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie de COVID-19

Les données collectées serviront également à décrire quelles ont été les conséquences de la pandémie sur la santé physique et mentale de la population du canton de Genève, sur la vie professionnelle, sociale, familiale et affective, et à comprendre comment la population adapte ses comportements et habitudes de vie (alimentation, exercice physique, consommation d’alcool et de tabac) à la situation sanitaire. Grâce au suivi sur plusieurs années d’individus ayant contracté la maladie COVID-19, nous serons également en mesure de mettre en évidence d’éventuelles complications de la maladie sur le long terme. Les données collectées permettront en outre de décrire quelles sont les attentes et les opinions de la population du canton de Genève dans ce contexte de crise sanitaire inédit.

Deux volets de recherche pour un objectif unique : guider l’action publique pour faire face à la pandémie de COVID-19

Outre la production de données scientifiques inédites, les résultats de Specchio-COVID19 seront portés à la connaissance des acteurs de santé publique et des décideurs pour guider l’action publique contre la pandémie de COVID-19.

 

Retrouvez toutes les informations pratiques et les réponses à vos questions dans la rubrique Foire aux questions.