Questions générales sur l'étude Specchio-COVID19

 

Specchio signifie « miroir » en italien.  Le terme de « miroir » fait référence au fait que l’étude puisse bénéficier non seulement aux chercheurs et aux décideurs en santé publique mais aussi aux participants eux-mêmes. En effet, les données collectées permettront d’avoir des indicateurs fiables et récents pour répondre efficacement aux besoins de santé de la population genevoise dans son ensemble mais aussi selon des sous-groupes de la population, en fonction de l'âge, des conditions de vie économiques et sociales, etc. 

Dans le contexte actuel de la crise sanitaire, le projet Specchio-COVID19 est spécifiquement dédié à la recherche sur la pandémie de COVID-19.

Specchio-COVID19 est une étude qui vise à connaître les impacts sanitaires (sur plusieurs dimensions de la santé), économiques et sociaux de la pandémie de COVID-19 dans le canton de Genève, et dans toute la Suisse. En effet, Specchio-COVID19 fait partie du programme de recherche national suisse Corona Immunitas, coordonné par l’Ecole suisse de santé publique (SSPH+). Les résultats de Specchio-COVID19 vont également servir à évaluer, au cours du temps, quelle part de la population de Genève a déjà été infectée par le SARS-CoV-2. Ceci nous aidera à mieux comprendre la dynamique de la progression de l’infection au sein de la population, à décrire la fréquence des symptômes du COVID-19, et à modéliser l’évolution de l’immunité collective. 

L’objectif de Specchio-COVID19 est de mobiliser le plus de participants possible. Ainsi, l’étude permettra d’obtenir des résultats fiables et robustes pour faire avancer la recherche en santé autour du COVID-19 et mettre en œuvre une politique de santé publique ciblée et efficace.

Dans un premier temps, seuls les participants des études de séroprévalence COVID-19 menées par l'Unité d'épidémiologie populationnelle des HUG sont invités par e-mail à se créer un compte sur la plateforme Specchio-COVID19 et à participer à l’étude de suivi. 

Si vous n'êtes pas dans ce cas mais que l'étude Specchio-COVID19 vous intéresse, vous pouvez d'ores et déjà créer votre compte sur la plateforme afin que nous puissions vous recontacter quand il sera possible d'inviter un plus grand nombre de participants. En attendant, nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à cette étude. Toutes les participations sont précieuses pour faire avancer la recherche autour du COVID-19.

La participation à Specchio-COVID19 est simple : il s’agit de répondre à un premier questionnaire en ligne obligatoire (env. 15 minutes), puis à des questionnaires réguliers (env. 5-10 minutes) afin de suivre votre état de santé physique et mental au cours du temps. Régulièrement, un questionnaire de suivi de votre situation par rapport au COVID-19 (tests PCR ou antigéniques rapides, symptômes évocateurs d’une infection au SARS-CoV-2, statut vaccinal) vous sera proposé Occasionnellement, d’autres questionnaires thématiques vous seront proposés sur des sujets plus généraux, mais également en lien avec la pandémie pour connaître les impacts sanitaires et socio-économiques de la pandémie. 

Selon les besoins de l’étude, certain-e-s participant-e-s pourront être invité-e-s à faire un ou plusieurs nouveau(x) test(s) sérologique(s) par prélèvement sanguin, afin de mettre à jour leur statut immunitaire (recherche d’anticorps contre le SARS-CoV-2). Cela permettra également de déterminer la durée de vie des anticorps et la protection qu’ils procurent contre de nouvelles infections au SARS-CoV-2.

En vous inscrivant à Specchio-COVID19, vous vous engagez à répondre régulièrement à des questionnaires en ligne portant sur l’apparition de nouveaux symptômes qui pourraient être liés au SARS-CoV-2 (virus responsable de la maladie COVID-19), sur la propagation du virus autour de vous et de vos proches, sur votre état de santé physique et mentale, sur le vécu des conséquences de la pandémie sur votre vie (professionnelle, sociale, familiale et affective), sur vos comportements de santé (alimentation, exercice physique, consommation d’alcool et de tabac) et sur votre expérience d’accès aux soins. 
Seul le questionnaire initial est obligatoire pour pouvoir participer à l’étude. Il est néanmoins important que vous répondiez régulièrement aux questionnaires, même en l’absence de nouveaux symptômes. 

Vous pouvez interrompre votre participation à tout moment en contactant notre équipe et sans avoir à justifier votre décision.

Le circuit des données collectées via la plateforme Specchio-COVID19 a été autorisé par la Commission cantonale d’éthique de la recherche (CCER), sous le numéro 2020-00881. Une note d’information individuelle et un formulaire de consentement vous ont été remis lors de votre première participation (note d'information). L'ensemble des informations que vous accepterez de transmettre via la plateforme Specchio-COVID19 est géré de façon totalement confidentielle et dans un but de recherche uniquement. Ces informations ne sont en aucun cas stockées sur internet, mais hébergées dans un serveur localisé dans le canton de Genève. L’accès à ce serveur est protégé selon les dernières normes suisses et européennes pour la protection des données. Ceci est aussi valable pour la restitution de vos résultats sérologiques ; le fichier PDF que vous trouvez dans votre espace personnel est généré lorsque vous cliquez sur le lien, et n’est jamais hébergé en ligne. 

Vos données et celles de votre ou vos enfants participants à l’une de nos études sont codées (c’est à dire sans mention des noms et prénoms ou d'autres informations personnelles) avant toute transmission aux équipes de recherche. Les résultats des analyses ne seront publiés que sous forme agrégée et sans mention de votre identité ou de celle de votre (vos) enfant-s participant à l’une de nos études.

Votre participation est totalement bénévole et volontaire. Il n’y a aucune rémunération prévue pour votre participation ou celle de votre (vos) enfant-s participant à l’une de nos études.

Nos études s’inscrivent dans le cadre légal suisse et ont été validées par la Commission cantonale d’éthique de la recherche selon des normes strictes. La réalisation des tests sérologiques (par prélèvements sanguins) ainsi que la sélection des participant-e-s éligibles dépendent des besoins et objectifs des études en cours.  

Les tests sérologiques ont pour objectifs de mettre à jour le statut sérologique des participants et de déterminer la durée de vie des anticorps anti-SARS-CoV-2 ainsi que la protection qu’ils procurent contre de nouvelles infections au SARS-CoV-2.   

Nous ne pouvons pas garantir qu’un nouveau test sérologique vous sera proposé (même si vous avez été infecté-e par le SARS-CoV-2), mais si vous êtes éligible pour de nouvelles analyses sérologiques dans le futur, vous en serez informé-e directement par e-mail.   

Dans tous les cas, nous vous invitons à poursuivre votre participation à l’étude via les questionnaires disponibles sur votre espace personnel de la plateforme Specchio-COVID19 afin de nous aider à suivre l’évolution de la pandémie et son impact sur la santé et la vie quotidienne des genevois. 

Selon les symptômes que vous mentionnez lors du remplissage de votre questionnaire hebdomadaire, un test diagnostique par frottis nasal ou de la gorge (test PCR ou test antigénique rapide) pourra vous être recommandé pour confirmer ou non la présence d’une infection au SARS-CoV-2 (virus responsable de la maladie COVID-19).  
Néanmoins, la réalisation de ce test et son coût ne sont pas pris en charge dans le cadre de nos études, mais selon les recommandations officielles en vigueur. Les critères pour le remboursement de tests  PCR ou antigéniques rapides sont définis par l’État et peuvent évoluer. Nous vous recommandons donc de vérifier votre éligibilité à un dépistage gratuit sur la page Internet du Canton de Genève.

Vous trouverez les documents relatifs à votre (vos) test-s sérologiques et à ceux de votre (vos) enfant-s participant à l’une de nos études dans votre espace personnel sur la plateforme Specchio-COVID19.  Le test sérologique que nous utilisons est analysé par le Laboratoire de Virologie des HUG grâce au système Roche (Elecsys® Anti-SARS-CoV-2 S), il permet de déterminer votre taux d’anticorps anti-SARS-CoV-2  présent dans votre sang au moment du test sanguin.

Non, vos résultats ne vont pas figurer dans votre dossier de santé personnel. Nos études sont menées de manière indépendante par notre unité de recherche. Par conséquent, les données et résultats sont conservés de manière codée (sans mention de votre nom et prénom) et confidentielle. Vos données personnelles et de santé ne seront pas partagés, tant à l’interne des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) qu’à des tiers. Si vous souhaitez que ces informations figurent dans votre dossier médical, vous êtes néanmoins libre de transmettre vos résultats personnels à votre médecin traitant.

Vos données ne seront jamais communiquées aux assurances, ni à aucun tiers extérieur au projet. Seule l’équipe support de Specchio-COVID19 pourra vous contacter via l’e-mail, l’adresse postale ou le numéro de téléphone que vous aurez communiqué lors de votre inscription. 

Les données codées (c’est-à-dire sans mention de votre nom et prénom ou d'autres informations personnelles qui pourraient vous identifier) pourront seulement être transférées à des équipes de recherche en Suisse (notamment dans le cadre du projet de recherche national suisse Corona Immunitas) et à l’étranger dans le cadre de partenariat-s scientifique-s, à condition que ces études obéissent à des normes et exigences au moins équivalentes aux normes et exigences suisses.

Toutes les dispositions légales de protection des données et en matière de recherche sur l'être humain sont respectées.

Aucun médicament n’est prescrit dans le cadre de nos études. En cas de réalisation d’un test sérologique, la prise de sang effectuée pourrait occasionner un petit hématome au point de ponction ainsi qu’une légère douleur. La quantité de sang prélevée est de 6 ml ou moins selon le poids de l’individu. Les complications possibles sont rares et peuvent inclure une infection au point de ponction ou un malaise vagal lors de la prise de sang. Nos infirmières diplômées suivent les règles de prélèvement standard et les mesures de sécurité pour réduire la survenue de potentielles complications.

Pour votre (vos) enfant-s participant à l’une de nos études, vous aurez la possibilité de demander l’envoi d’une crème Emla® à appliquer au pli du coude de l’enfant, afin d’anesthésier la zone de ponction et de diminuer la légère douleur pouvant être occasionnée par la prise de sang. Une crème Emla® et deux pansements Tegaderm™ par enfant vous seront envoyés par la poste avec une notice d’utilisation.

Vous serez informé-e de l’avancée des recherches à travers les actualités bientôt mises en ligne sur la plateforme Specchio-COVID19. Vous pourrez également vous abonner à notre newsletter que nous vous proposerons dans les prochains mois.

Si vous ne souhaitez plus participer à nos études, nous vous remercions de bien vouloir nous en informer en utilisant le formulaire de contact de la plateforme Specchio-COVID19. Nous pourrons alors vous retirer de notre liste de participants. Vous ne recevrez dès lors plus de communication de notre part.

 

Questions techniques

 

Lorsque vous complétez votre questionnaire (figurant dans « Mes questionnaires » – « Questionnaire disponibles ») et que vous cliquez sur « Soumettre le questionnaire », ce dernier nous est automatiquement transmis. Pour vous en assurer, vous pouvez vérifier qu’il n’apparaît plus dans « Questionnaires disponibles » et qu’il se trouve désormais dans « Historique ». 

Sur la page d'accueil Specchio-COVID19 vous avez la possibilité de cliquer sur “mot de passe oublié”. Une nouvelle page s’ouvrira alors, vous invitant à renseigner votre adresse de messagerie sur laquelle un lien vous sera envoyé dans la minute suivante. Vous pourrez alors réinitialiser votre mot de passe en tenant compte des consignes suivantes : 

Votre mot de passe doit comporter au minimum 10 caractères dont, au moins : 

  • 1 majuscule
  • 1 minuscule 
  • 1 chiffre 
  • 1 caractère spécial, à choisir exclusivement parmi @ $ ! % * ? & _ - 

Attention, les caractères accentués ainsi que les points et/ou virgules ne sont pas acceptés par notre système informatique. 

Pour visualiser votre nouveau de passe, vous pouvez cliquer sur l’icône avec un petit œil en dessous du champ qui rendra votre saisie visible.   

Si vous ne recevez pas d'e-mail de réinitialisation du mot de passe, nous vous remercions de bien vouloir utiliser le formulaire de contact pour nous en informer. 

Oui, vous pouvez vous connecter sur la plateforme Specchio-COVID19 avec n’importe quel type de smartphone, indépendamment de votre système d’exploitation (Android ou IOS). 

Toute demande de modification des données personnelles doit nous être envoyée via le formulaire de contact de la plateforme Specchio-COVID19.

Si vous ne recevez plus d’e-mails de notre part, nous vous remercions de bien vouloir nous en informer via le formulaire de contact de la plateforme Specchio-COVID19 en nous précisant si des questionnaires figurent ou non sous l’onglet « Mes questionnaires » – « Questionnaires disponibles » dans votre espace personnel.

 

Questions médicales relatives au COVID-19

 

Pour diagnostiquer une infection au SARS-CoV-2 (virus responsable de la maladie COVID-19) en phase aiguë (c’est-à-dire au moment des symptômes), les médecins recherchent la présence du virus à l’aide d’un test diagnostique par frottis nasal ou de la gorge (test PCR ou test antigénique rapide).

En général, la personne infectée par un virus produit des anticorps que l’on peut retrouver dans son sang. Ils sont un signe que le système immunitaire s’est battu contre un virus. Certains anticorps (appelés « IgG » pour Immunoglobulines G) peuvent parfois être détectés des mois ou des années suivant l’infection par le virus. Leur durée de présence dans le corps dépend du virus en question ainsi que des facteurs individuels. La détection des anticorps se fait par prélèvement sanguin (test sérologique). Dans le cadre de la plupart de nos études, nous réalisons des tests sérologiques en prélevant un tube de sang au pli du coude. L’analyse de ces échantillons nous permet de quantifier les anticorps et de différencier ceux acquis « naturellement » suite à une infection et grâce à la vaccination.

Plusieurs cas de réinfection au SARS-CoV-2 (virus responsable de la maladie de COVID-19) ont déjà été observés, même chez des personnes vaccinées contre le SARS-CoV-2. Il est donc fortement recommandé de continuer à appliquer les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, que vous ayez déjà eu le COVID-19 ou non et quel que soit votre statut vaccinal. A ce jour, le seul moyen de se protéger d’une infection au SARS-CoV-2 est la vaccination qui réduit le risque d’infection et de réinfection ainsi que le risque de développer une forme grave du COVID-19.

Des études sont actuellement en cours au sein de notre unité pour évaluer la fréquence de réinfection au SARS-CoV-2. Votre participation à l’étude contribuera à répondre à ces questions.

Si vous avez des symptômes, il est recommandé d'effectuer un test de dépistage PCR ou antigénique rapide (frottis nasal ou de la gorge) le plus tôt possible. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page dédiée aux symptômes et centres de dépistage sur le site du Canton de Genève.

Pour toute question en lien avec la pandémie de COVID-19, vous pouvez également consulter le site de l’OFSP et celui des Hôpitaux Universitaires de Genève

Pour toute question concernant la prise en charge médicale de vos symptômes, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin traitant habituel. 

Si votre (vos) enfant(s) participe(nt) à une de nos études, merci de prévenir l’équipe de recherche responsable de l’étude en cas de symptômes, de contact avec un cas positif ou de test positif (serocov-schools@hcuge.ch ou serocov-kids@hcuge.ch).

Notre étude s’inscrit dans le cadre légal suisse et a été validée par la Commission cantonale d’éthique de la recherche selon des normes strictes. Nous ne pouvons par conséquent pas procéder à d’autres examens sanguins que celui qui a été validé, à savoir la détection d’anticorps (ou immunoglobulines) spécifiques contre le SARS-CoV-2. 

Pour toute question sur le vaccin et/ou sur les campagnes de vaccination menées par le Canton de Genève, vous pouvez consulter la page du site Internet des Hôpitaux Universitaires de Genève.

Si vous souhaitez vous faire vacciner, vous pouvez vérifier votre éligibilité selon les critères mis en place par le Canton et directement prendre rendez-vous en ligne sur le site du Canton de Genève.

Non, votre participation à l’étude est indépendante de votre statut vaccinal. Cependant, une mise à jour de votre statut vaccinal vous sera demandée régulièrement dans les questionnaires de l’étude.

L’Unité d’épidémiologie populationnelle n’administre pas de vaccin et n’est pas habilitée à le faire, elle n’organise pas la prise de rendez-vous pour la vaccination contre le COVID-19.  

Pour plus d’information concernant vaccination ou la prise de rendez-vous, veuillez consulter les pages internet suivantes dédiées à la vaccination contre le COVID-19 en Suisse :  

Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP)

Hôpitaux universitaires de Genève (HUG)

 

Questionnaires en ligne

 

Lorsqu’un nouveau questionnaire est en ligne, vous êtes averti-e par un e-mail envoyé à l’adresse que vous aurez indiquée lors de votre inscription. Vous trouverez le nouveau questionnaire disponible dans votre espace personnel. Il est très important que vous remplissiez régulièrement les questionnaires qui vous sont proposés car plus vous serez nombreux à y répondre plus les résultats obtenus seront représentatifs et robustes du point de vue statistique. Des questionnaires sont des questionnaires « de suivi » de votre santé : ceux-là-vous sont proposés tous les 3 à 6 mois. D’autres questionnaires sont des questionnaires « thématiques » : ceux-là-vous sont proposés une seule fois car ils portent sur une thématique de recherche spécifique. Tant que le questionnaire est disponible dans votre espace personnel, vous pouvez y répondre.

Une fois que le questionnaire nous a été transmis, il ne vous est plus possible d’y accéder pour y effectuer des modifications, pour des questions de sécurité informatique. Des questionnaires vous sont néanmoins envoyés à intervalles réguliers, vous aurez donc l’opportunité de mettre à jour vos données dans le questionnaire suivant. 

Les réponses que vous apportez représentent une source d’information très importante afin d’étudier la propagation et l’impact de la pandémie du COVID-19 dans le canton de Genève. Grâce à l’envoi à intervalles réguliers des questionnaires, il sera possible d’évaluer les conséquences de la pandémie sur la santé physique et mentale et sur les conditions socio-économiques des Genevois. Ces données seront utiles pour faire avancer la recherche autour du COVID-19.

Les données collectées serviront à décrire quelles ont été les conséquences de la pandémie sur la santé physique et mentale de la population du canton de Genève, sur la vie professionnelle, sociale, familiale et affective, et à comprendre comment la population adapte ses comportements et habitudes de vie (alimentation, exercice physique, consommation d’alcool et de tabac) à la situation sanitaire. Vos réponses à ces questions nous permettront en outre de déterminer si certains groupes de la société ont été plus ou moins impactés par la pandémie (par exemple selon la composition du foyer, la situation socio-économique, professionnelle ou le niveau d’étude).  

Grâce au suivi sur plusieurs années d’individus ayant contracté la maladie COVID-19, nous serons également en mesure de mettre en évidence d’éventuelles complications de la maladie sur le long terme. Les données collectées permettront en outre de décrire quelles sont les attentes et les opinions de la population du canton de Genève dans ce contexte de crise sanitaire inédit. 

Comme pour toutes les données relatives à nos études, nous vous garantissons une confidentialité complète sur l’ensemble de vos données personnelles, qui sont uniquement analysées sous forme codée (c’est-à-dire sans mention de vos noms et prénoms) et agrégée.

 

Questions sur les résultats sérologiques

 

Il arrive que les résultats des tests sérologiques ne soient pas tous synchronisés au même moment sur la plateforme. Soyez assuré-e que nous mettons tout en œuvre afin de vous les restituer dans les meilleurs délais. Si cette situation devait se prolonger, nous vous invitons à nous contacter en utilisant le formulaire de contact de la plateforme Specchio-COVID19. 

Vous recevrez un e-mail vous indiquant la disponibilité de vos résultats sur votre espace personnel sur la plateforme. Il vous faudra alors vous connecter à votre espace personnel pour y avoir accès. 

Lorsque le résultat de votre test sérologique sera disponible, vous pouvez aller le consulter sur la plateforme Specchio-COVID19, sous les onglets « Mon espace », puis « Mes résultats ». 

La transmission du SARS-CoV-2 (virus responsable de la maladie COVID-19) d’une personne à l’autre dépend de plusieurs facteurs, tels que le type et la durée de contact, l’aération des pièces, le port d’un masque, l’hygiène des mains, mais également de facteurs liés à chaque personne (par exemple la prise de certains médicaments, la présence de maladies du système immunitaire, etc.). Ainsi, bien que le fait de cohabiter avec une personne infectée par le SARS-CoV-2 augmente fortement le risque de transmission, il est tout à fait possible que certaines personnes d’un même foyer « n’attrapent » pas toutes le virus.  

De plus, les résultats sérologiques dépendent du moment de la réalisation du test après une potentielle infection au SARS-CoV-2. Ainsi, si la prise de sang est effectuée trop peu de temps après l’infection (par exemple moins d’un mois), il se peut que les anticorps n’aient pas eu assez de temps pour se former en quantité suffisante pour être détectés. Au contraire, si la prise de sang a été effectuée plusieurs mois après l’infection, il est possible que la personne ait eu des anticorps, mais que leur quantité ait déjà diminué en-dessous du seuil de détection. Plus rarement, certaines personnes ne développent pas du tout d’anticorps après une infection et leur test sérologique est donc négatif, même après une infection avérée. Enfin, très rarement, le résultat peut être un « faux négatif », c’est-à-dire que des anticorps contre le SARS-CoV-2 pouvaient effectivement être présents au moment du test mais n’ont pas été détectés.