Grâce à la participation des personnes suivies dans le cadre de l’étude Specchio-COVID19 à nos questionnaires en ligne, la perception de la population genevoise au sujet de la vaccination a pu être évaluée.  

Trois mois après le lancement du programme de vaccination en Suisse, les résultats de l’étude, qui a été conduite entre le 17 mars et le 1er avril 2021, montrent que parmi les 4'067 participants ayant répondu au questionnaire, plus de trois quarts sont favorables au vaccin contre le COVID-19. On retrouve les taux d’acceptation les plus importants parmi les personnes avec un bon niveau d’éducation, une bonne situation économique, un âge avancé ou atteintes par une maladie chronique.  

Cette étude a également permis d’identifier les raisons qui motivent les refus et les hésitations, dont le retour à la vie d’avant a été le plus fréquemment invoqué. 

Le même questionnaire sera renvoyé aux participants d’ici quelques mois afin d’affiner les résultats et mesurer l’évolution des intentions vaccinales et les raisons derrière un refus au fil du temps.  

L’étude a été conduite par l’Unité d’épidémiologie populationnelle du Service de médecine de premier recours (SMPR) des HUG, sous la direction de la Pre Silvia Stringhini et du Pr Idris Guessous.