Specchio-COVID19 est menée par l’Unité d’épidémiologie populationnelle du Service de médecine de premier recours (SMPR) des HUG. Composée d’une trentaine de personnes, cette équipe est dirigée par la Professeure Silvia Stringhini. 

La Professeure Stringhini, avec son équipe, a joué un rôle important dans le suivi de la pandémie à Genève et en Suisse. En effet, depuis le début de la crise COVID-19, elle a réalisé plusieurs études sur l’immunité de la population genevoise face au SARS-CoV-2 dont plusieurs font partie du programme national Corona Immunitas. Elle est investigatrice principale de l'étude Specchio-COVID19.

Titulaire d'un doctorat en épidémiologie et santé publique (Université Paris-Sud, France et University College London, Royaume-Uni), d'un Master en santé mondiale (Trinity College Dublin, Irlande) et d'un Master en économie internationale, cette épidémiologiste dispose d’une large palette de compétences.

Entre 2018 et 2019, elle a été professeure invitée à la Dalla Lana School of Public Health, Université de Toronto, Canada. Privat-docent de la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2019, elle est nommée professeure assistante au Département de santé et médecine communautaires en 2020.
La Professeure Stringhini est également membre de la Task force scientifique COVID-19 et de la Commission Cantonale d’Ethique pour la Recherche  du canton de Genève.

Ses principaux domaines de recherche, notamment les inégalités sociales de santé, constituent un atout pour cette mission nationale.